La Droite

Publié le par Mattheo Philes

Voilà une définition de la droite. La classe ça aurait été de clore avec un article sur le libéralisme ! Mais je suis dans ma période fainéant. Bon, je rappelle aux petits zigotos qui ne me connaissent pas que je ne suis ni de gauche ni de droite. Et je me considère de moins en moins centriste (ahah le boulet). Je dirais que je suis...bah de toute façon ça vous intéresse pas de savoir quoi je suis. Je parlerais de moi dans un autre article. Sinon pour le libéralisme, l'article est là en brouillon, mais j'en ai pas fini avec. Quand je l'aurais fini ? Bonne question. J'ai aussi prévu de faire un article sur le groupe britannique Oasis (mais rien à voir mattheO sors d'ici lol).  Ah ! j'aurais pu aussi faire un article sur le centre...Bon y a pas grand chose à dire sur le centre principalement composé de sociaux-démocrates, sociaux-libéraux, chrétien-démocrates, radicaux, gaullistes, des personnes empruntant des idées à gauche et à droite, on trouve également quelques indécis (ouais comme toi auparavant ! chut mais tais-toi). Mais la plupart des mouvements centristes sont soit minoritaires soit affiliés à d'autres partis. Le centre sert surtout de renfort pour les élections. Y a aussi Bayrou qui croit que le centre lui appartient :D J'aurais tendance à dire que le PS et l'UMPS sont devenus centristes, l'UMPS quoi.

La Droite

1. Temps privilégié - Tendance à valoriser…

le PASSÉ ou LE PRÉSENT

« LE PASSÉ A FAIT SES PREUVES »
« Un tien vaut mieux que deux tu l’auras ».

« Ça pourrait être si facilement pire »

On valorise l’ordre, la stabilité, les traditions,

À la limite : le retour au passé (réactionnaire )
Le monarchisme (extrême droite selon les pays)
Islamisme : théocratie

2. RAPPORT INDIVIDU ET ÉTAT. - L’accent ou la priorité est mis sur ….

… L’individu et les droits individuels.

On croit en général à l’égalité des droits et des personnes mais à la diversité des talents.

On croit à l’inégalité des talents, on insiste sur la responsabilité individuelle et on se scandalise moins des inégalités sociales.
Elles sont des conséquences de la nature ou de la liberté d’un chacun.

L’extrême droite débouche sur le racisme
et vise à institutionnaliser les inégalités.

Autrefois l’aristocratie : privilège de classe.
La Royauté comme institution divine…
ou privilège héréditaire.

3. De l’usage de la force

AUTORITAIRE : LA FORCE AU SERVICE DU DROIT.
« Law and order »

Les criminels en prisons, les drogués en Alaska,

Souvent pour la peine de mort.
La peur est nécessaire pour contrôler les forces du mal en l’homme.

Le mal prend sa racine dans la nature humaine.

4. ECONOMIE

Tendance à avoir confiance dans l’initiative d’un chacun et à majorer l’importance de l’individu.

Chacun pour soi… ou presque..

On croit à la propriété privée, au travail. On valorise l’efficacité et la production.

L’individu est le premier responsable de son bien-être économique.
Méfiance face aux interventions de l’état.

L’intérêt personnel comme principal moteur économique..
Importance de la charité privée
Au plus fort la poche
Richesse de classe héréditaire.

5. Valeurs privilégiées

Famille (rôles sexuels)

Patrie (drapeau, hymne nationale)

Nation , nationalisme
Extrême droite : fascisme, nazisme

Religion.
Méfiance à l’égard des étrangers,
de l’immigration.

6. Pensée

Plus terre à terre.
Moins théoricienne.
La réflexion est guidée en fonctions des intérêts soit individuels ou corporatifs.

Sens des faits, de l’expérience.

Peu portée sur la rectitude politique : les pauvres, les aveugles, les sourds, sont toujours des pauvres, des aveugles, des sourds.

Publié dans Divers

Commenter cet article