CPE : pauvres étudiants sans avenir

Publié le par Mattheo Philes

Une étude du Cereq (Centre d'études et de recherches sur les qualifications) vient de paraître. Elle s'intéresse aux jeunes sortis du système éducatif en 2001.

Selon elle, 71 % des jeunes étaient en CDI 3 ans après. Dont 38% ayant obtenu un CDI dès la sortie des études et la moitié 6 mois après !

Cela veut dire que 71% des jeunes ayant terminé leurs formations/études en 2001 ont obtenu en 2004 un CDI. En 3 ans ! C'est vraiment rapide et très statisfaisant. A noter que le CPE Villepinien permettait de gagner 1 an de moins et que le CPE Chiraquien permettra de gagner 2 ans moins !

Mais c'est important à souligner que plus d'1/3 des jeunes obtenaient à la fin de leurs formations/études un CDI dans l'année !

De surcroît, la croissance de l'économie nationale était particulièrement faible au cours des dernières années.

D'un autre côté, nous sommes en 2006 ! Mais 5 ans plus tard, ce ne sont pas 23% des jeunes qui seraient au chômage, mais 23% des jeunes de 15 à 24 ans qui ne sont pas ou ne sont plus scolarisés et cherchent un emploi. (cela nous ramènerait à environ 7.8 % de jeunes au chômage, soit moins que la moyenne européenne qui est de 8.2%)

En outre, il faut aussi observer qu'il y a de plus en plus de filières à l'université, filières où la sélection est plus ou moins rude mais l'avenir en tout cas très incertain.

Mais si ces chiffres sont vrais - je suis un peu sceptique - c'est très encourageant. Et cela réfute l'idée du patron qui n'a qu'en tête l'idée de licencier et de dispenser le moins de CDI possibles ! Eh oui, les jeunes ! Grâce aux patrons 71% de vos aînés ont obtenu un CDI en moins de 3 ans !

Depuis le départ j'avais déjà du mal à comprendre les étudiants qui vont manifester, là encore plus.

Publié dans News

Commenter cet article