Les nouvelles modalités du CPE

Publié le par Mattheo Philes

Bon, je ne vous le cache pas, rien n'a vraiment changé :D Mais les mesures ajoutées ne sont pas forcément mauvaises. Je reconnais que 2 ans c'est un petit peu long, mais je vois pas pourquoi ça fait autant de bruit, il a l'air vraiment bien ce contrat. Les manifestants sont têtus. Ils ont l'air plus préoccupé par le retrait du CPE que de leur avenir.

Publié dans News

Commenter cet article

plus jamais france 17/03/2006 14:14

je pense que le probleme se pose en 2 points:

1- outre le probleme de la durée de 2 ans d'essaie ( un patron sait tres bien, au bout de 3 mois, si l'employé fera l'affaire). C'est le probléme de la remise en cause du travail, je m'explique:
le CPE pourrait etre un début de vie active, mais, sans les avantages " correct".
ex: je commence a travaillé, je n'ai pas de véhicule, je ne peux pas prendre de crédit pour en acheté un ( on sait que le manque de moyen de déplacement est un frein a l'embauche), je fait alors mon "tanguy": je prends la voiture de mes parents, je vie chez eux pour limiter les frais et éviter de tomber dans la précarité.
Mais combien vons pouvoir le faire ?

2- a l'heure actuelle, il y as un réel différent entre les diplomes et la réalité du travail:
Pour un poste donné, même si j'ai le diplome en question, l'employeur me demandera de l'expérience en plus. Le probleme est que "censément" le diplome doit signifier une certaine capacité intellectuelle ou manuelle pour effectuer un métierou pour s'y adapter. Hors, si je demande de l'expérience en plus il y as maldonne.
Je me pose la question sur un point, est que un employeur, qui vois arriver chez lui 2 personnes fraichement diplomées, pour un même poste, une d'entre elle as travaillé pendant ses études sur un poste similaire qui vas t il embaucher en CPE ?
Si c'est le plus expérimenté des 2, il ne jouera plus le jeu de se contrat.
Autre chose, dans tous les médias, on nous parle des pays nordique et anglosaxons, comme référence; Mais ça n'en est pas une :leur mentalité est tout autre.
Je suis jeune diplomé, sans expérience et super motivé, je tape aux portes pour du bouleau ...
Dans ces pays: quelques soit ta tête, ta couleur de peau, ton expérience, tu as ta chance, car si tu ne te bouge pas, tu vire, mais on te laisse essayer.

En france: on sait que la couleur de peau ne plait pas aux clients, qu'un diplome, c'est pas révélateur, il faut de l'expérience. Il faut que tu soit motivé et force de proposition, mais pas dans l'entreprise car cela montre les erreurs des patrons, et c'est mal vu: surtout ne pas faire de vague !
bref un vrai casse tête ...

Il faut que les mentalitées changent dans les 2 camps: employés et dirigeants.
Je veux bien jouer le jeu de la précarité quelques temps, mais je ne suis pas ton larbin corvéable a merci, et je n'ai pas d'expérience.
Je te prends comme tu es, alors prends moi comme je suis !

si demain, une fille est amoureuse de moi et que je lui dit, pendant 2 ans, tu me fait la popotte, le ménage, le linge, tu ferme ta gueule et je te saute quand je veux, pour finir je te jette quand je veux, dans 2 ans on verra si on se marie ... Je passerai pour quoi ?

A réfléchir ...