Le meurtre d'Ilan Halimi et l'antisémitisme

Publié le par Mattheo Philes

Ce qui est dommage, c'est que cette affaire connaisse un tel retentissement principalement à cause du problème antisémite. Pour le gouvernement, pour beaucoup, il y a antisémitisme. On veut croire de tout son coeur qu'il y a antisémitisme. En fait, la question n'est pas de savoir s'il y a eu antisémitisme ou non. Chacun aura sa propre opinion en fonction des renseignements disponibles. Le problème est de savoir ce que solidarité signifie ou ce que cela devrait signifier. En effet, le débat est centré sur la possibilité que le meurtre d'Ilan Halimi soit antisémite. Mais pourquoi faudrait-il obligatoirement que le meurtre soit antisémite pour qu'il y ait autant d'émoi ? Je ne dis pas que l'antisémitisme n'est pas important, loin de là ! Mais pourquoi n'y aurait-il que l'antisémitisme qui susciterait autant de solidarité. Pourquoi chaque affaire de meurtre, de torture, ou autre - auxquelles on n'accorde à peine quelques lignes dans le journal - ne susciterait-elle pas autant d'indignation ? On se réunit à la synagogue - les grands politiques aussi - alors qu'Ilan Halimi n'était même pas pratiquant. De nos jours, si un meurtre n'a pas un caractère raciste, on nous donne l'impression que ce n'est pas important. Limite un fait divers. Où est la solidarité, la vraie ? Pourquoi je serais plus ému du meurtre d'un juif que d'un musulman, d'un athée, ou de tout autre inconnu ?

D'autre part, je trouve ça scandaleux qu'on ait essayé d'éjecter Philippe de Villiers de la manifestation. Il était pourtant invité par le CRIF (Conseil Représentatif des Institutions juives de France).

Alors voilà, je me demande, est-ce qu'il y aurait eu autant de médiatisation, de soutien, de manifestation, de solidarité si Ilan Halimi n'avait pas été juif. En fait, aujourd'hui c'est plus grave si je tue un juif parce qu'un juif disparaît de cette terre que parce que je tue quelqu'un. De même pour un musulman. Mais un non croyant ? aurait-il eu droit au président et toute sa troupe ? On oublie qu'un meurtre c'est grave ! Quelque soit le motif ! Que ce soit justifié par l'antisémitisme ou non, dans cette affaire il y a eu enlèvement, séquestration, torture, et meurtre, ne l'oublions pas !

Publié dans News

Commenter cet article